Qu’est-ce que l’Intelligence Emotionnelle (EQ) ?

Pour la plupart des gens, l’intelligence émotionnelle (QE) est plus influente que l’intelligence (QI) dans la réussite de leur vie et celle de leur carrière. En tant qu’individus, notre succès professionnel, comme l’harmonie de notre vie privée, dépendent de notre capacité à lire les signaux des autres et à réagir de manière appropriée.

 

Les cinq catégories d’intelligence émotionnelle (QE)

1. Conscience de soi. La capacité de reconnaître une émotion lorsqu’elle «se produit» est la clé de votre QE. Développer la conscience de soi nécessite de vous adapter à vos vrais sentiments. Si vous évaluez vos émotions, vous pouvez les gérer. Les principaux éléments de la conscience de soi sont :

 

    • Conscience émotionnelle. Votre capacité à reconnaître vos propres émotions et leurs effets.
    • Confiance en soi. Sûreté de soi et de ses capacités.

 

2. Autorégulation. Vous avez, souvent, peu de contrôle sur vos émotions. Vous pouvez toutefois avoir votre mot à dire sur la durée d’une émotion en utilisant un certain nombre de techniques pour atténuer les sentiments négatifs telles que la colère, l’ anxiété ou la dépression. Certaines de ces techniques incluent la visualisation d’une situation sous un jour plus positif, une longue promenade et une méditation ou une prière. 

L’autorégulation implique :

 

    • Maîtrise de soi. Gérer les impulsions perturbatrices.
    • Fiabilité. Maintenir les normes d’honnêteté et d’intégrité.
    • Conscience. Prendre la responsabilité de votre propre performance.
    • Adaptabilité. Gérer le changement avec flexibilité.
    • Innovation. Être ouvert aux nouvelles idées.

 

 

3. Motivation. Se motiver pour toute réalisation nécessite des objectifs clairs et une attitude positive. Bien que vous puissiez avoir une prédisposition à une attitude  plutôt négative, vous pouvez, avec vos efforts et votre pratique, apprendre à penser de manière plus positive. Si vous remarquez des pensées négatives lorsqu’elles se produisent, vous pouvez les reformuler de manière plus positive, ce qui vous aidera à atteindre vos objectifs. 

La motivation est composée de :

 

    • Moteur de réalisation. Votre effort constant pour améliorer ou atteindre un niveau d’excellence.
    • Engagement. Alignement sur les objectifs du groupe ou de l’organisation.
    • Initiative. Préparez-vous à saisir les opportunités.
    • Optimisme. Poursuivre les objectifs avec persistance malgré les obstacles et les revers.

 

 

4. Empathie. La capacité de reconnaître ce que les gens ressentent est essentielle au succès de votre vie et de votre carrière. Plus vous êtes habile à discerner les sentiments qui se cachent derrière les signaux des autres, mieux vous pourrez contrôler les signaux que vous leur envoyez. 

Une personne empathique excelle à :

 

    • Orientation de service. Anticiper, reconnaître et répondre aux besoins des clients.
    • Développer les autres. Détecter ce dont les autres ont besoin pour progresser et renforcer leurs capacités.
    • Tirer parti de la diversité. Cultiver les opportunités à travers des personnes diverses.
    • Conscience politique. Lire les courants émotionnels et les relations de pouvoir d’un groupe.

 

  • Comprendre les autres. Discerner les sentiments qui sous-tendent les besoins et les désirs des autres.

 

 

5. Compétences sociales. Le développement de bonnes relations interpersonnelles est synonyme de réussite dans votre vie et votre carrière. Dans le monde toujours connecté d’aujourd’hui, tout le monde a un accès immédiat aux connaissances techniques. Ainsi, les «compétences interpersonnelles» sont encore plus importantes à présent, car vous devez posséder un QE élevé pour mieux comprendre et négocier avec les autres dans une économie mondialisée. 

Les compétences les plus utiles sont :

 

    • Influence. Savoir manier des tactiques de persuasion efficaces.
    • La communication. Envoi de messages clairs.
    • Direction. Inspirer et guider des groupes et des personnes.
    • Changer de catalyseur. Initier ou gérer le changement.
    • La gestion des conflits. Comprendre, négocier et résoudre les désaccords.
    • Construire des liens. Cultiver des relations instrumentales.
    • Collaboration et coopération. Travailler avec d’autres pour atteindre des objectifs communs.
    • Capacités de l’équipe. Créer une synergie de groupe dans la poursuite d’objectifs

 

La réussite de votre vie privée et de votre carrière est déterminée par les deux formes d’intelligence… Le QI seul ne suffit pas,  le QE compte aussi… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *