Comment bien ranger sa maison Par Marie Kondo?

Avoir une maison parfaitement ordonnée un défi quotidien ! Et c’est un défi que nous avons du mal à relever, il faut bien l’avouer…Trop de stress. Trop de choses à faire. Trop de tentations… Nos maisons débordent d’objets, de vêtements oubliés aussitôt achetés… Bref, nous sommes souvent dépassés…Et puis, est arrivée Marie Kondo et sa méthode aussi simple que miraculeuse !

Marie Kondo

Marie Kondo est une organisatrice japonaise experte qui peut se targuer d’avoir obtenu le titre de «gourou de l’ordre mondial». Ceci grâce à une méthode simple, basée sur le fait de ranger les choses au bon endroit et de ne garder que ce que vous aimez réellement.
Pour Marie Kondo, l’organisation est une véritable thérapie qui tend à emplir la vie de paix et d’inspiration. Sa devise a conquis des millions de personnes qui partagent ses techniques et leurs résultats sur les réseaux sociaux.

Si vous désirez connaitre la méthode dans tous ses détails, je vous invite à vous procurer le livre de Marie Kondo « La Magie du rangement », qui explique longuement ce système qui est devenu mondial.

Toutefois, pour vous faciliter la tâche, je vais vous résumer en dix points sa méthode. Ainsi, vous pourrez en prendre note et appliquer cette méthode chez vous.

1. Conservez seulement ce qui vous rend heureux.

Videz vos placards. Videz votre bibliothèque. Videz vos armoires.  Videz tout d’un coup. Déposez tout sur le sol, en vrac…
Vous allez modifier radicalement votre état d’esprit et votre façon de vivre dans un nouvel espace. Écoutez de la musique et soyez paisible…
Une fois que vous avez tout déposé ainsi sur le sol, prenez chaque objet, chaque vêtement et posez-vous les questions suivantes : en avez-vous vraiment besoin ? Est-ce nécessaire ? Cela me rend-il heureux ?
Si la réponse est oui, vous gardez, et si ce n’est pas le cas, vous jetez ou vous donnez.

2. Trier par catégories d’objet et non par pièce.

Commencez par les vêtements, les livres, les papiers et terminez par les objets ayant une forte charge émotionnelle (lettre, photos, souvenirs).
Pour la catégorie vêtement, organisez en sous catégories : les hauts (chemisiers, pulls, etc.), les bas (pantalons, jupes, etc.), les vêtements qui se suspendent (vestes, manteaux, tailleurs, etc.), les chaussettes, les sous-vêtements, les sacs à main, les accessoires (écharpes, foulards, ceintures, chapeaux, etc.), les vêtements pour des occasions précises (maillots de bain, uniformes, etc.) et les chaussures.

Pour la catégorie livres, faites trois piles : les livres que vous lisez pour vous détendre, les livres pratiques (livres de référence, livres de cuisine, etc.), les livres visuels (collections de photo, etc.) et les revues.

Pour la catégorie papiers, faites trois piles : Les papiers à traiter, les papiers à conserver et les papier divers.

et pour les autres objets voici l’ordre de tri préconisé par Marie Kondo :
CD, DVD, produits de soin pour la peau, maquillage, accessoires, objets de valeur (passeport, cartes, bancaires, etc.), appareils électroménagers, équipement ménager (papier à lettre, aiguilles à tricoter, etc.), fournitures pour la maison (médicaments, détergents, mouchoirs en papier), ustensiles de cuisine, autre objets liés à des loisirs sportifs par exemple.

3. Sauvegarder par type et ne pas disperser les espaces.

En effet, une autre clé de la méthode Marie Kondo repose sur ces deux points : garder tous les objets du même type au même endroit et ne pas disperser les lieux de stockage.

De plus, il n’y a que deux façons de classer des objets : par type d’objet et par personne. Si vous procédez ainsi, vous, vous aurez des chances de créer un lieu plein d’harmonie.

4. Simplicité et tout en vue.

La simplicité est surtout la clé du problème. Si toute chose rangée reste en vue, un simple coup d’œil suffit à embrasser tout ce que vous possédez. Pour atteindre cet objectif, Marie Kondo souligne qu’il est préférable d’utiliser des boites ou des tiroirs pour classer les vêtements.

5. Pliez les vêtements verticalement.

Les vêtements doivent être pliés verticalement afin qu’il occupe moins d’espace et vous pourrez voir parfaitement ce que vous avez sans avoir à remuer toute votre armoire. Ce mode rangement vaut pour les papiers comme que pour les aliments.

Afin d’être plus explicite je cite Marie Kondo :
“Commencez par replier vers le centre de chaque côté du vêtement, dans le sens de la longueur puis rentrez les manches afin d’obtenir une forme rectangulaire. La manière de plier les manches importe peu. Ensuite, prenez une extrémité du rectangle et repliez-la vers l’autre extrémité. Puis pliez de nouveau en deux ou en trois. Le nombre de plis doit être adapté de façon à ce qu’une fois plié et placé debout sur la “tranche”, le vêtement ait une forme adaptée la hauteur du tiroir. Il s’agit d’un principe tout simple. Si le résultat présente une forme adaptée au contenant mais est trop mou pour tenir sur chant, c’est que le procédé de pliage ne convient pas pour ce type de vêtement. Chaque vêtement a son point central idéal – à savoir un état plié optimal – qui diffère en fonction de sa matière et de sa taille. A vous, par conséquent, de tâtonner jusqu’à trouver la bonne méthode.

Il y a une méthode bien particulière pour les chaussettes !
“Pour les socquettes courtes (qui s’arrêtent au-dessous de la cheville, ne recouvrant que le pied), il suffit de les plier en deux, pour les socquettes (qui s’arrêtent juste au dessus de la cheville), en trois, pour les chaussettes montantes (qui s’arrêtent juste au dessous du genou) et les jambières (qui s’arrêtent juste au dessus du genou), en quatre, cinq ou six.”

Et pour les collants :
“Mettez les pieds l’un sur l’autre, puis pliez-les en deux dans le sens de la longueur. Pliez-les ensuite en trois en veillant à ce que les poids soient à l’intérieur et non à l’extérieur et à ce que l’élastique de la taille dépasse légèrement en haut. Roulez le collant en remontant vers la taille.“

 

6. Ne pas dépenser d’argent inutile sur les produits de rangement.

De nos jours, il est très facile de trouver des accessoires de rangement dans les magasins de décoration ou de bricolage. Cependant, la méthode de Marie Kondo est réfractaire à cela, car selon elle, sa méthode peut résoudre les problèmes de stockage avec les gadgets habituels trouvés dans toute maison. En effet, pour Marie Kondo l’essentiel se fait avec des boîtes à chaussures vides, parfaites en taille, en matériau et en résistance. Ainsi, elle utilise aussi des rouleaux de papier hygiénique pour mettre des sous-vêtements ou des câbles !

7. Minimalisme extrême en termes de décoration.

La maison ne doit pas ressembler à un musée plein de meubles et d’objets inutiles posés sur les tables, les buffets ou les étagères. Aussi, éliminez tout ce qui ne vous rend pas heureux et supprimez toutes les informations visuelles en trop afin que la pièce dégage un impression d’harmonie et de simplicité.

 

8. Appliquer tous les points ci-dessus dans toutes les pièces de la maison.

De la même manière simple que vous avez rangé vos vêtements dans les placards, vous devriez organiser, par exemple, la cuisine ou les étagères pleines de livres. Vous savez donc comment tout jeter au sol, décider de ce qui vous rend heureux, vous débarrasser de ce que vous ne voulez pas et commencer à mettre de l’ordre dans votre maison et… dans votre vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *